LINGODBHAVA : ORIGINE DU CULTE DE SHIVA LINGA


Lingodbhavamurthy est une représentation iconique de Shiva, installée à l'arrière devakoshta (niche) du garbagriha (sanctuaire) de tous les temples de Shiva. L'histoire de Lingodbhavar est celle des tentatives de Vishnu et de Bhrama de découvrir les origines (le début Aadi et la fin Antha) de Shiva, comme indiqué dans trois des puranas - le Kurma Purana, le Vayu Purana et le Shiva Purana.


Vishnu était engagé dans son yoganidhra - le sommeil du yoga - au bout d'un kalpa, dans les eaux du grand déluge, quand il apparut devant lui, Bhrama émergeant d'une grande illumination. Bhrama s'est présenté à Vishnu en tant que créateur de l'univers, auquel Vishnu a répondu qu'il était l'architecte de l'univers. Une dispute s'ensuivit entre eux sur leur supériorité les uns sur les autres, lorsqu'ils apparurent devant eux - un immense lingam de feu - avec des langues de flammes qui en sortaient.

Curieux de retracer les origines de cette colonne de feu, Bhrama a pris la forme d'un cygne et s'est envolé, tandis que Vishnu a pris la forme d'un sanglier et s'est enfoncé dans la terre. Les jours de recherche dans les deux sens se sont avérés vains et le duo s’est donc rendu à cette colonne de feu avec des prières. Shiva est alors apparu hors de cette colonne de lingam enflammé, avec mille bras et jambes, avec le soleil, la lune et le feu comme ses trois yeux, portant l'arc pinaka, portant la peau d'un l'éléphant, portant le trishul, et s'adressant à Vishnu et Bhrama d'une voix tonitruante, expliquant que les deux sont nés de lui et que les trois ont ensuite été séparés en trois aspects différents de la divinité.

La forme non anthropomorphique Shivalingam est une représentation de cette colonne de feu cosmique infinie, dont Bhrama et Vishnu n'ont pas pu retracer l'origine. Le Shivalingam est le centre de respect et de culte de tous les temples Saivites.

La manifestation de Shiva dans cette colonne de feu devant Bhrama et Vishnu est gravée dans la pierre, en tant que manifestation Lingodbhavamurthy de Shiva, et est toujours enchâssée dans la niche arrière du sanctuaire qui abrite un Shivalingam. Puisque la plupart des temples sont orientés à l'est, Lingodbhavar est orienté à l'ouest.

Cette légende décrite ci-dessus se déroule dans le vaste complexe du temple Arunachaleswara à Tiruvannamalai, où la colline sacrée d'Annamalai est considérée comme une manifestation de cette colonne de feu cosmique. Tiruvannamalai, est l’un des stalas Pancha Bhoota, représentant l’élément feu primordial.

Il y a un autre aspect intéressant à cette légende. Tandis que Bhrama volait vers le haut sous l'apparence d'un cygne, il a vu les pétales d'une fleur de ketaki s'abaisser. Fatigué par la futilité de ses efforts pour atteindre le sommet de la mystérieuse colonne de feu, Bhrama demanda à la fleur d'acquiescer à son mensonge d'avoir vu le haut de la colonne où elle avait déjà résidé. Accompagné de son complice, Bhrama a confronté Vishnu et affirmé qu'il avait bien découvert l'origine de la colonne cosmique. Un Shiva enragé est sorti de la colonne de feu et a maudit Bhrama pour qu'il ne soit pas vénéré dans les temples sur terre. Cette légende raconte qu’il n’existait pratiquement aucun temple dédié à Bhrama en Inde. Il existe un sanctuaire dédié à Bhrama à Uttamar Koyil, dans le Tamil Nadu, et Bhrama est également représenté dans les devakoshtas (niches) des temples de Shiva; il n'y a donc pas de temples Bhrama importants en Inde.



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 7 Avril 2019 - 08:34 POURQUOI SONNONS-NOUS LA CLOCHE DANS UN TEMPLE ?




VOS MOMENTS UNIQUES !