Malbar.fr : N°1 de l'Hindouisme à l'Île de la Réunion

HISTOIRE DU DEEPAVALI



L'Inde, la terre du riche patrimoine culturel, a l'un ou l'autre festival pour chaque mois. C'est la richesse spirituelle et religieuse de l'Inde que chaque festival est lié à telle ou telle divinité. L'un de ces festivals est le « festival des lumières » - Deepawali. C'est l'occasion glorieuse qui n'est pas limitée à un jour, mais étendue à une célébration de cinq jours. Tout au long de ces cinq jours, les gens sont d'humeur festive.


L'affichage coloré des lumières s'ajoute à la fête. Comme toutes les autres fêtes hindoues, les histoires de puranam sont également associées à Deepavali. Vous trouverez ci-dessous des informations sur les célébrations de Deepavali.
Histoires et légendes de Deepavali

Retour de Shri Ram à Ayodhyaa

La légende la plus célèbre derrière les célébrations de Diwali concerne le prince d'Ayodhya Nagri - Shri Ram. Le roi de Lanka, Ravana, a kidnappé la femme de Ram - Sita de la jungle, où ils séjournaient selon les instructions du roi Dashratha, père de Lord Ram. Afin de libérer Sita de la garde de Ravana, Ram l'a attaqué. Cela a été suivi d'une guerre, dans laquelle, Ram a vaincu Ravan et a libéré Sita de sa garde. À l'arrivée de Lord Ram avec son épouse Sita, les habitants d'Ayodhya ont décoré leurs maisons ainsi que la ville d'Ayodhyaa en allumant de minuscules diyas partout, afin d'accueillir leur prince bien-aimé Shri Ram et Devi Sita.

Incarnation de la déesse Lakshmi

Le jour propice de la nouvelle lune, qui est 'Amavasyaa' du mois hindi de Kartik, la déesse de la richesse et de la prospérité - Lakshmi s'est incarnée. Elle est apparue pendant le barattage de l'océan, connu sous le nom de « Samudra Manthan », par les démons d'un côté et « Devataas » (Dieux) de l'autre côté. Par conséquent, le culte de la déesse Lakshmi, le Lakshmi Pujan, le jour de Diwali, est devenu une tradition.

Le Seigneur Krishna a détruit le démon Narakasur

Une histoire célèbre derrière les célébrations de Diwali concerne le roi démon Narakasur, qui était le souverain de Pragjyotishpur, une province au sud du Népal. Après avoir remporté la victoire sur Lord Indra pendant une guerre, Narakasur a arraché les magnifiques boucles d'oreilles de la déesse mère Aditi, qui était non seulement le souverain de Suraloka, mais aussi un parent de l'épouse du Seigneur Krishna - Satyabhama. Narakasur a également emprisonné seize mille filles de dieux et de saints dans son harem. Avec le soutien du Seigneur Krishna, Satyabhama a vaincu Narakasur, libéré toutes les femmes de son harem et restauré les magnifiques boucles d'oreilles de la déesse mère Aditi.

Le retour des Pandavas

La grande épopée hindoue 'Mahabharata' a une autre histoire intéressante liée au 'Kartik Amavasyaa'. Selon l'histoire, « les Pandavas », les cinq frères Yudhishthhira, Bhima, Arjuna, Nakula et Sahdeva, ont été condamnés à treize ans d'exil à la suite de leur défaite contre « les Kauravas » - Duryodhana et ses quatre-vingt-dix-neuf frères, à la jeu de dés. Par conséquent, les Pandavas passèrent treize ans dans la jungle et retournèrent dans leur royaume le jour de 'Kartik Amavasyaa'. A leur retour, les habitants de leur royaume ont accueilli les Pandavas en célébrant l'événement en allumant les lampes de terre partout dans leur ville.

Couronnement du roi Vikramaditya

Une autre légende ou histoire sur les célébrations de Diwali se rapporte à l'un des plus grands rois hindous - Vikramaditya. C'était le jour où il a été couronné et les gens ont célébré cet événement en allumant de minuscules « diyas » en terre.



Nouveau commentaire :

Règles communautaires Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.



Suite aux mesures sanitaires assouplis, nous pouvons de nouveau vous informer sur les prochaines dates des fêtes que nous avons connaissance. Nous vous prions de respecter les mesures prises en sein des Temples, les accès restent restreints.