Malbar.fr : N°1 de l'Hindouisme à l'Île de la Réunion

CORONAVIRUS : AISHWARYA RAI & AMITABH BACHCHAN CONTAMINÉS



Miss Monde 1994, Aishwarya Rai, sa fille, son mari Abhisekh Bachchan mais aussi son beau-père Amitabh Bachchan, lion sacré de Bollywood ont été contaminés par le Coronavirus. Les deux hommes ont été hospitalisés.


La méga-star de Bollywood Amitabh Bachchan, 77 ans, a été testée positive ce samedi 11 juillet au nouveau coronavirus et admis dans un hôpital de Bombay avec son fils Abhishek, également contaminé.

J’ai été testé positif au virus Covid et envoyé à l’hôpital, a déclaré sur Twitter à ses 43 000 abonnés Amitabh Bachchan.

Tous ceux qui ont été à proximité de moi au cours des 10 derniers jours sont priés de se faire tester !, a lancé l’acteur. De son côté, son fils Abhishek a tenu à préciser que tous deux ont été admis à l’hôpital pour des symptômes légers.

22 193 décès en Inde

Des millions d’Indiens vénèrent Amitabh Bachchan, guettant chacune de ses prises de parole. Chaque année, le 11 octobre, ses fans se retrouvent devant son domicile de Bombay à l’occasion de son anniversaire.

Affectueusement surnommé Big B, il est devenu célèbre au début des années 1970 quand il a commencé à jouer dans des films à grand succès comme Zanjeer et Sholay. Près d’un demi-siècle plus tard, il continue à tourner et à faire salles combles.

Son fils Abhishek Bachchan a aussi été contaminé et hospitalisé

Son fils, Abhishek Bachchan, 44 ans, est également un acteur et un producteur à succès de Bollywood. Il est l’époux de l’ancienne Miss Monde Aishwarya Rai, également devenue une star du cinéma indien. Sa femme, Aishwarya Rai et leur fille, ont d’ailleurs été testées positives, apprend-t-on aujourd’hui, après un faux-négatif. Leur état de santé n’a pas été communiqué.

L’Inde est le troisième pays le plus touché au monde en nombre de contaminations, avec 820 916 personnes testées positives au nouveau coronavirus, dont 22 193 décès.
CORONAVIRUS : AISHWARYA RAI & AMITABH BACHCHAN CONTAMINÉS



Nouveau commentaire :

Règles communautaires Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.