Malbar.fr : N°1 de l'Hindouisme à l'Île de la Réunion et dans le Monde

QU'EST-CE QUE LA MARCHE SUR LE FEU ? €


Avant 1848, les hindous de l'île de la Réunion étaient des esclaves, après l'abolition de l'esclavage, les engagés indiens vivaient dans des conditions de semi-esclavage, leur culte a longtemps été diabolisé et interdit. Après 1848, le nombre de marches sur le feu à la Réunion a progressé parallèlement à celui des usines sucrières. Aujourd'hui cette cérémonie religieuse hindoue, originaire de la région du Tamil Nadu, cette pratique le dimanche ou les jours fériés, entre novembre et début février, et parfois en juillet, août, principalement aux alentours de Saint-André et de Saint-Pierre où résident d'importantes communautés Tamoules.

En vous abonnent aux contenus de notre site internet, vous contribuer à son développement et au paiement de ces factures. Votre abonnement contribuera à nous aider et soutenir notre équipe rédactionnelle. Nous vous proposons trois abonnements : mensuel, trimestriel et annuel via Paypal. D'autres méthodes de paiement viendront s'ajouter au fur et à mesure. Pour tous problèmes techniques, nous vous invitons à nous écrire à contact@malbar.fr
QU'EST-CE QUE LA MARCHE SUR LE FEU ?
Rédigé le Dimanche 3 Janvier 2016


1.Posté par stef le 03/01/2016 13:10
"Après 1848, le nombre de marches sur le feu à la Réunion a progressé parallèlement à celui des usines sucrières."
pourrait-on m'eclaircir sur le rapport entre le nombre de marches sur le feu depuis 1848, et les usines sucrières svp??
soit on pratique aussi la marche sur les usines sucrières, ou il manque un passage... lol

2.Posté par ninsingen saminaden le 03/01/2016 18:42
Hindouisme est une religion qui a traversé le temps et qui préconisait que tout est cyclique ,où il n'y a point de commencement ni de fin et il y a continuité avec les débuts et des fins entre-coupés de pauses.

3.Posté par Lalita le 06/01/2016 21:07 (depuis mobile)
Avant 1848, les indiens (hindous ou non) étaient esclaves et ne pouvaient pratiquer leur culte.
L''essor avec les usines sucrières c''est parce que les engagés indiens vivaient dans des cabanons près des usines et des plantations de cannes.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.