LE DÉMON HINDOU DE L'ECLIPSE : FAUT-IL REGARDER OU PAS ?


Nous connaissons tous qu'il est très dangereux de regarder l'éclipse solaire à l’œil nu. La prochaine éclipse aura lieu ce jeudi 01 septembre 2016, d'ailleurs très visible à la Réunion. Outre ce côté, dans la religion hindouisme il est dit qu'il serait très négatif de regarder l'éclipse solaire et donc de laisse ouverte les portes du temple lors de l'éclipse, puisque étant donné que les temples sont construits pour attirer l'énergie astrale et charger positivement, les effets positifs seront inversés lors de l'éclipse solaire.


Il était une fois un fier asura, un demi-dieu d'un immense pouvoir et de la faim. Cherchant l'immortalité, Rahu but le nectar divin connu sous le nom Amrita. Cependant, le tout-puissant Vishnu lui décapité pour sa transgression.

La puissance du nectar, fait de sa tête désincarnée immortelle, et ainsi ce Dieu clivé et déchu cherché continuellement sa revanche sur les deux divinités planétaires qu'ait le soleil et la lune. En tant que tel, Rahu monte régulièrement dans le ciel et tente d'avaler le soleil ou la lune. Mais depuis qu'il est désincarnée, ses repas retombent à nouveau, une voie d'évacuation si vous voulez.

En Thaïlande, Rahu iconographie voit l'entité puissante coupée en deux à l'estomac plutôt que décapité, mais il revient toujours au même scénario digestif.

Rahu, entre Science et Religion : Comment a-t-il une place possible pour la discussion sur la science ici ? 

Certes, la science se pose et simplement efface nos histoires de dieux désincarnés et lunes avalées.
Pour commencer, il y a toujours eu moins de conflits entre la science et l'hindouisme, en raison d'une certaine partie aux différences de linguistes distincte entre tenant téléologique et causal. 

En outre, dans le monde d'aujourd'hui, nous voyons de plus en plus une tentative de protéger des histoires religieuses, Pierre de l'histoire en constante évolution que la science nous donne. À Dieu ne plaise nouvelles découvertes nous obligent à reconsidérer l'ancienne cosmologie babylonienne.

Il y a deux millénaires, les astronomes indiens divisés le cosmos en sept planètes géocentriques (de Graha), puis mis de côté les phénomènes catastrophiques comme des météores, des comètes et des éclipses, classées comme utpala. Donc, d'une part, vous avez eu ordre cyclique et de l'autre le chaos sinistre.

Mais bien sûr, les éclipses suivaient un modèle aussi bien. Et dans 499 CE, le grand mathématicien astronome indien Âryabhata introduit une théorie mathématique des éclipses que pratiquement cloué, seuls deux noeuds lunaires, les ombres de la Terre et les ombres de la lune. Aucun démon requis.
Et Rahu reçut une certaine promotion, avec son corps sans tête connue sous le nom de l'entité Ketu.  On peut donc conclure, que chez les hindous, l'événement de l'éclipse solaire n'est absolument pas positive, voire même néfaste. On dit que regarder l'éclipse solaire porter que de la négative.

Évidemment, tout cela reste des légendes religieuses. Doit-on réellement ne pas le regarder ? Sachant que la prochaine aura lieu en 2200, là où personne d'entre-ne nous sera encore vivant .

Là, et le choix de chacun d'entre-nous !




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Mars 2019 - 06:42 DES CHOSES QUI ÉLOIGNENT LE MAUVAIS ŒIL




VOS MOMENTS UNIQUES !