Malbar.fr : N°1 de l'Hindouisme à l'Île de la Réunion

LES FEMMES ET LE MARIAGE DANS L'HINDOUISME €


Tout au long de l'histoire hindoue, il y a eu une inégalité notable entre les sexes; compte tenu de l’ancienneté de la tradition hindoue, ce n’est que récemment que des réformes ont été entreprises pour que les femmes soient plus égales que leurs homologues masculins. La cérémonie du mariage et la vie de femme mariée sont un domaine majeur de la vie sous réforme qui tient compte de l'inégalité. Ce n’est que lors de l’adoption de la loi spéciale sur le mariage en 1954 que le droit de la famille a été réformé dans la société hindoue. Avant ces réformes du droit hindou, les femmes étaient généralement traitées comme une forme de «propriété» appartenant à leurs pères jusqu'à leur mariage; après le mariage, la responsabilité de ces «biens» a été transférée du père de la femme à son mari. Manu (le donneur par excellence de la loi hindoue) a déclaré que les femmes «ne devraient jamais être libres» de leur vivant, car une femme devrait dépendre de son père, de son mari puis de ses fils tout au long de sa vie. Bien que le droit hindou ait été réformé récemment en matière d'égalité, les sexes ne sont toujours pas considérés comme des égaux.

En vous abonnent aux contenus de notre site internet, vous contribuer à son développement et au paiement de ces factures. Votre abonnement contribuera à nous aider et soutenir notre équipe rédactionnelle. Nous vous proposons trois abonnements : mensuel, trimestriel et annuel via Paypal. D'autres méthodes de paiement viendront s'ajouter au fur et à mesure. Pour tous problèmes techniques, nous vous invitons à nous écrire à contact@malbar.fr
LES FEMMES ET LE MARIAGE DANS L'HINDOUISME
Rédigé le Dimanche 23 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.