LA PASSATION DES VALEURS ANCESTRALES


L’espérance de vie a beaucoup augmenté ces dernières décennies. Aujourd’hui, il est devenu habituel de voir cohabiter dans une même famille quatre générations. Nous avons ainsi vu apparaître la notion d’intergénérationnel : Le mot est constitué à partir du latin inter « entre », exprimant l’espacement, la répartition ou une relation réciproque, et du mot génération qui possède lui-même plusieurs sens.


"Pousari et Woulkè, sanctuaire du Galion. Trinité. Martinique"
"Pousari et Woulkè, sanctuaire du Galion. Trinité. Martinique"

Dans Eléments de sociologie, Mendras (1984) souligne de réciprocité est en effet une exigence dans les relations humaines ; « c’est à mon tour de transmettre », «mes parents ont fait ce qu’ils avaient à faire, à moi maintenant de les aider ». On peut donc envisager la relation intergénérationnelle d’un point de vue d’égalité où chaque partie échange avec l’autre pour obtenir ce qui lui manque (Puijalon-1989).

 

Ainsi, quels sont les liens intergénérationnels au sein des familles et plus particulièrement au sein des familles tamoules réunionnaises ?

 

Quel rôle tiennent les aînés dans la transmission intergénérationnelle des valeurs qui peuvent être des valeurs religieuses, sociales ou familiales ?

 

Autrefois, les grands-parents et les aînés étaient très présents dans les familles. Ils conseillaient les parents et les enfants qui avaient souvent recours à leurs services en cas de problème. Les grands-parents et les aînés se sentaient lors utiles, valorisés et surtout, membres à part entière de la famille.

 

Aujourd'hui, en raison notamment de l’éclatement de la famille, d plus grande mobilité sociale et d’un rythme de vie de s en plus rapide, les grands-parents et les aînés ont moins de contacts avec leur famille. Cela a pour effet de les isoler et, avec le temps, ils ont de plus en plus de difficultés à s’intégrer et prendre la place qui leur revient.

 

Comment les grands-parents, notamment dans les familles tamoules, ayant une tradition orale forte, arrivent-ils dans la société actuelle à transmettre les traditions ancestrales aux nouvelles générations ?

 

De nombreuses études parues récemment démontrent toute l’importance du rôle et de l’apport essentiel des grands-parents et des aînés dans la société.

 

Ainsi, même dans le milieu du travail, nous pouvons voir un respect hiérarchique fort envers nos supérieurs. Au sein de la famille, les grands parents et les aînés peuvent également jouer plusieurs rôles auprès des parents et des enfants :
 

- Auprès des enfants, ils ont un rôle de soutien affectif, de guide, de conseiller et d’écoute. Ils sont des
exemples de vie, des modèles et c’est par eux que les traditions et les valeurs familiales sont transmises.


- Auprès des parents qui ont surtout besoin de se sentir aimés, compris, appuyés et soutenus dans leurs responsabilités parentales, les grands-parents et les a“nés ont un rôle de soutien affectif, de conseiller et d’écoute. Très souvent, ils pourront les aider à mieux comprendre leurs enfants car ils ont une vision différente des choses et un recul plus objectif.


Une plus grande participation des grands-parents et des aînés à la vie familiale a aussi un impact certain sur leur propre vie. Cela brise non seulement leur solitude mais entretient aussi leur estime de soi, leur sentiment d'utilité et leur valorisation personnelle.


C’est donc toute la société qui a à gagner avec de meilleures relations intergénérationnelles dans les familles. Les grands-parents et les aînés ont le potentiel et la capacité pour améliorer ces relations mais encore faut-il leur en donner la possibilité. lls ont un rôle essentiel à jouer dans les familles et que plus que jamais, la société a besoin d’eux, de leur apport pour faire face aux changements sociaux de plus en plus rapides.

Issue Sangam N°30. 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2019 - 15:27 HISTOIRE DU BHARATNATYAM, DANSE INDIENNE




VOS MOMENTS UNIQUES !