KAMADHENU : NOTRE MÈRE VACHE


Kamadhenu, également connu sous le nom de Surabhi, est une déesse bovine divine décrite dans l'hindouisme comme la mère de toutes les vaches. Kamadhenu, la vache sacrée qui accorde tous les souhaits et toutes les envies, fait partie intégrante de la culture indienne. Cette vache divine, qui vit dans le swargalok (ciel), a émergé de l'océan de lait (kshira-sagar) à l'époque du samudra-manthan (le grand brassage de l'océan par les dieux (sourates) et les démons (asuras).


Il a été présenté aux sept sages par les dieux, et au fil du temps est entré en possession de Sage Vasishta.

Kamadhenu est également connu sous ses cinq autres formes: Nanda, Sunanda, Surabhi, Susheela et Sumana. Le teint de Kamadhenu est comme les nuages ​​blancs. Chaque partie du corps de la vache a une signification religieuse. Ses quatre jambes symbolisent les quatre Védas et ses trayons les quatre Purusharthas. Ses cornes symbolisent les dieux, son visage symbolise le soleil et la lune, ses épaules sont Agni (le dieu du feu) et ses jambes, l'Himalaya Brahma (le créateur de l'univers dans l'hindouisme) est son dos, tandis que seigneur Vishnu est sa gorge. . À droite, on voit un homme comme protégeant la vache de l’abattage. Elle est décrite comme prenant parfois une forme anthropomorphique, avec une tête humaine, un corps de vache, une queue de paon et les ailes d’un perroquet. "

Selon le Ramayana

Surabhi est la fille du sage Kashyapa et de son épouse Krodhavasha, fille de Daksha. Ses filles, Rohini et Gandharvi, sont respectivement mères de bétail et de chevaux. Pourtant, c'est Surabhi qui est décrit comme la mère de toutes les vaches dans le texte. Cependant, dans les Puranas, tels que Vishnu Purana et Bhagavata Purana, Surabhi est décrite comme la fille de Daksha et l'épouse de Kashyapa, ainsi que la mère des vaches et des buffles.

Kamadhenu-Surabhi est sorti du démantèlement de l'océan cosmique (Samudra manthan) par les dieux et les démons pour acquérir Amrita. En tant que telle, elle est considérée comme la progéniture des dieux et des démons, créée lors du brassage de l'océan de lait cosmique, puis donnée aux Saptarishi, les sept plus grands voyants. Brahma, le dieu créateur, lui ordonna de donner du lait et de le fournir en ghee pour les sacrifices rituels au feu.

Selon le Matsya Purana

Surabhi est décrit comme l'époux de Brahma et leur union a donné naissance à la vache Yogishvari, aux onze Rudras, aux "animaux inférieurs", aux chèvres, aux cygnes et aux "médicaments de grande classe". Elle est alors décrite comme la mère des vaches et des quadrupèdes. Dans un autre cas, elle est décrite comme une fille de Daksha, épouse de Kashyapa et mère de vaches. Le Harivamsa, un appendice du Mahabharata, appelle Surabhi la mère d'Amrita (ambroisie), de Brahmanes, de vaches et de Rudras.

Selon la BhagavadGita

La Bhagavad Gita, un discours du dieu Krishna dans le Mahabharata, désigne à deux reprises Kamadhenu comme étant Kamadhuk. Au verset 3.10, Krishna fait référence à Kamadhuk en expliquant que pour faire son devoir, on obtiendrait le lait de ses désirs. Au verset 10.28, quand Krishna déclare à la source de l'univers, il proclame que parmi les vaches, il est Kamadhuk.
La vache symbolise le Dharma lui-même.

On dit qu'il s'est tenu debout sur la terre avec ses quatre pieds pendant le Satyayuga (premier âge de la vérité dans le monde), sur trois pieds pendant le Tretayuga (le deuxième étage de moins que la perfection), sur deux pieds pendant le Dwaparayuga (le troisième stade de diminution et de disparition de la perfection) et seulement sur une jambe au cours de Kaliyuga (quatrième et dernier âge de la décadence).
KAMADHENU : NOTRE MÈRE VACHE



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 29 Décembre 2018 - 05:15 LA DÉESSE CHOTTNIKKARA BHAGAWATI

Samedi 29 Décembre 2018 - 05:05 MÈRE ADI PARASHAKTI

Mercredi 26 Décembre 2018 - 10:24 VISHNU AVEC SHRIDEVI ET BHUDEVI




VOS MOMENTS UNIQUES !