Malbar.fr : N°1 de l'Hindouisme à l'Île de la Réunion et dans le Monde

Inde : un "bébé ridé" abandonné par ses parents



Né avec d’étranges rides, ce bébé âgé de seulement deux semaines a été abandonné par ses parents, en Inde, en raison de son "apparence ".


Arrivée au monde au terme de sept mois de grossesse, la petite fille qui n’a pas encore de prénom pesait seulement 800 grammes. Les médecins ont déclaré que l’enfant aurait rencontré des problèmes de peau à cause d’un retard de croissance intra-utérin (RCIU) et d’un développement anormal des chromosomes. 
 

Abandonnée par ses parents
En voyant cette "apparence repoussante", sa mère, Mamata Dode, 25 ans, ne voulait pas allaiter son enfant et a même refusé de visiter son enfant à l’hôpital. De son côté, son père, Ajay Dode, 25 ans, a également refusé de prendre soin de la petite fille sans même la prendre dans ses bras. "La petite fille a été rejetée en raison de son étrange problème de peau", a rapporté le Mirror cité parLe Journal de Montréal ce mercredi. C’est le grand-père de la petite fille qui s’est engagé à s’occuper d’elle depuis sa naissance. Dilip Dode, 50 ans l’a d’abord nourrie en lui donnant du lait de chèvre à la cuillère puis il l’a transportée dans un hôpital de Maharashtra, dans l’ouest de l'Inde. "Ça me brise le cœur de voir que ses parents l’ont rejetée, mais je vais tout faire pour la sauver", a confié le grand-père paternel qui a l’intention de l’élever.
 

Une grossesse normale
Déjà parents d’une première fille de trois ans, les parents du "bébé ridé" espéraient avoir un enfant en bonne santé, a expliqué le grand-père. Ils étaient alors terrifiés en apercevant le nouveau-né pour la première fois. La femme a accouché dans son village et à la naissance du bébé, de nombreux villageois curieux se sont précipités pour la voir notamment après la rumeur d’un "bébé monstre". Toutefois, personne ne voulait prendre le nourrisson de peur d’attraper une maladie.
 

Complètement déshydratée
Au total, les coûts du traitement de l’enfant s’élèvent à 500 000 roupies soit près de 8 700 euros incluant l’hébergement pour le grand-père. L’hôpital Wadia de Mumbai a voulu payer pour les traitements de l’enfant. La Dre Minnie Badhanwala a déclaré que la petite va mieux. "Lorsqu’elle est arrivée, elle était complètement déshydratée. Si elle était arrivée plus tard, elle serait probablement morte", a-t-elle témoigné. Des tests plus poussés seront effectués afin de déterminer les causes exactes de sa maladie. En attendant, le nourrisson devra toutefois séjourner à l’hôpital pendant quelques temps.