INDE : INAUGURATION DE LA PLUS HAUTE STATUE DU MONDE


L’Inde inaugurait mercredi sous haute sécurité, par crainte de manifestations des communautés locales, la plus haute statue du monde située dans l’État du Gujarat (ouest), terre du Premier ministre Narendra Modi.


Les autorités indiennes ont prévu une cérémonie d’inauguration spectaculaire pour la statue de 182 mètres de haut, dont 25 de piédestal, de Sardar Vallabhbhai Patel, l’une des figures de l’indépendance du pays et érigé en modèle par les nationalistes hindous, en présence du chef du gouvernement.

Grande comme deux fois la statue de la Liberté new-yorkaise, la « statue de l’Unité » représente le premier ministre de l’Intérieur indien habillé d’un dhoti traditionnel et d’un châle passé sur les épaules. L’édifice, qui a coûté 29,9 milliards de roupies (358 millions d’euros), fait cependant face à une fronde des communautés tribales locales. Celles-ci en dénoncent le caractère dispendieux et l’impact sur l’environnement et ont menacé de perturber l’inauguration par des manifestations.

Plus de 5.000 policiers déployés

En conséquence, les autorités indiennes n’ont pas lésiné sur les moyens pour garantir le bon déroulement des cérémonies. « Plus de 5.000 policiers ont été déployés à divers endroits dans un rayon de 10 kilomètres autour du site de la statue », a déclaré à la presse Abhay Chudasama, un haut responsable de la police de la zone.

« Les patrouilles de police ont été intensifiées à la suite de protestations de leaders et de la communauté tribale locale. Des drones et des hélicoptères garderont un œil sur toute la zone », a-t-il ajouté.

D’une structure de béton et d’acier, et le revêtement en bronze fabriqué en Chine, la statue dominera la rivière Narmada et est localisée à proximité d’un barrage dans une région reculée. Lourde de près de 100.000 tonnes, elle a nécessité quatre ans de travaux.

Une statue censée attirer des « hordes » de touristes dans un lieu isolé

En proie à un accès de nationalisme et de gigantisme, l’Inde, aux mains des nationalistes hindous, s’est lancée dans deux projets de statues titanesques. Outre la « statue de l’Unité », une autre structure prévue pour 2021 dans la baie de Bombay commémorera le roi-guerrier hindou Chhatrapati Shivaji.

La taille de ces statues et le choix des personnages qu’elles représentent - deux figures historiques célébrées par les nationalistes hindous - ne sont pas anodins, alors que l’Inde entre en campagne électorale en vue des élections législatives de l’année prochaine.

Narendra Modi a estimé que la statue de Patel, « l’homme de fer » qui a négocié le ralliement d’États princiers à la jeune nation, attirera des « hordes » de touristes. Ses détracteurs pointent cependant du doigt l’isolement du lieu - la grande ville la plus proche, Vadodara, se trouve à 100 kilomètres - l’absence de trains et d’hôtels dans cette région reculée.



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 21:27 4EME FÊTE / PAKARSOULEN AU TEMPLE PANDIALE PRIMAT

Samedi 17 Novembre 2018 - 12:01 MURUGA TIRUKÂLYANAM 5119












VOS MOMENTS UNIQUES !