ÉCLIPSE : QUELS IMPACTS SUR LE THAIPUSAM KÂVADI ?


C'est de 16h30 à 20h00 environ qu'aura lieu l'éclipse lunaire du mercredi 31 Janvier 2018. Nous savons que dans l'hindouisme, une éclipse peut être très néfaste. Ce même jour, aura lieu le grand Taï Poosam Kâvadi, où plusieurs dizaines de milliers de personnes seront au temple à la Réunion. L'énergie divine très puissante, depuis les dix jours du Kâvadi, n'impactera pas les festivités et d'ailleurs les temples se sont déjà organisée face à l'éclipse.


"L'éclipse débutera en fin d'après-midi et ce sera négatif pour des personnes nées sous certaines étoiles.L'énergie négative de cette éclipse peut absorber l'énergie d'un temple, c'est pourquoi beaucoup de temple seront fermées. Mais les temples qui ont le kodi (pavillons) hissé pendant la fête, ne sont pas pas obligatoire de fermer, puisque pendant tous ses jours de prières, toutes les fidèles qui participent l'énergie divine sont très puissante donc il ne faut pas s'inquiéter.Les temples ont sûrement pris leurs précautions afin d'éviter de manger la nourriture déjà cuite pendant l'éclipse, car peuvent avoir atteinte à la santé. Les femmes enceintes peuvent aussi ne pas se déplacer car l'effet négatif peu entraîné des complications pour la femme ou l'enfant.

Conseil : vous pouvez mettre des feuilles de telpee dans vos placard d'alimentation, prendre le bain et faire prière, pour les personnes qui ont un temple faire abhishegam avant de faire cérémonie."
(explique Siva Seriacaroupin). 

 
Voici le communiqué du Temple Siva Chanmouga Naada de St-Louis (Île de la Réunion) :

Quelques consignes pour le dernier jour du Kavady : 

- Yagasalai pooja 4h30
- Départ du Temple a 6h00
- Retour au temple 10h00 
- Interdiction de stationner dans la rue du Temple.

En raison de l'eclipse, qui aura lieu ce même jour, la dernière cérémonie devra se terminer à 13h30.

Les passionnés d'astronomie auront les yeux tournés vers le ciel demain soir entre 19h03 et 19h11 très précisément au moment du lever de Lune. La Réunion n'est pas le point d'observation idéal du phénomène. La zone de visibilité pour l’éclipse totale va de l’Inde à l’ouest de l’Amérique du Nord, en passant par l’Asie, l’Australie et l’océan Pacifique. On pourra ainsi l’admirer depuis la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie, « Nous assisterons à la Réunion à une éclipse lunaire pénombrale, la Lune va simplement traverser la pénombre de la Terre », explique le site Actus Météo 974. « Il ne faut donc pas s'attendre à une quelconque occultation de la Lune. Elle sera encore basse au niveau de l'horizon lors du « maximum » de l'éclipse à 19h06. Pas certain que l'on puisse bien profiter localement du spectacle. Les meilleures conditions pour des photos réussies se trouvent en altitude au volcan par exemple d'autant qu'il s'agira également d'une « super Lune » Pour vraiment profiter d'une éclipse lunaire totale sur l'île, il faudra patienter jusque dans la nuit du 27 au 28 juillet prochain. »

Le phénomène de demain soir est exceptionnel dans la mesure où une « super Lune » et « une super Lune bleue de sang » se conjuguent avec une éclipse lunaire. Le dernier rendez-vous céleste similaire s'était produit le 30 décembre 1982 et avait été visible en Europe, en Afrique et dans l'ouest de l'Asie. Pour l'Amérique du Nord, il faut remonter à 152 ans, au 31 mars 1866 et avant cela au 31 mai 1341. "Ce phénomène résulte d'un "alignement rare de ces trois cycles astronomiques", souligne Jason Aufdenberg, professeur adjoint d'astronomie à l’université́ d'aéronautique d'Embry-Riddle, en Floride. « L'expression "Lune bleue" désigne une deuxième pleine Lune en un mois, un phénomène qui survient en moyenne tous les deux ans et demi. L'éclipse interviendra aussi seulement 27 heures après que la Lune aura atteint son point orbital le plus proche de notre planète, appelé le périgée, produisant presque une "super Lune", expliquent les astronomes. "Nous avons beaucoup de super Lunes et d'éclipses lunaires mais ces deux phénomènes ne coïncident pas souvent avec une Lune bleue", précise Jason Aufdenberg.

L'hindouisme et l'éclipse lunaire 

À moins que l'éclipse lunaire ne soit visible à l'œil nu, cela n'a aucune importance pour les hindous et les hindous ne la considèrent pas pour des activités religieuses. Les Eclipses Lunaires du Pénumbral ne sont pas visibles à l'œil nu donc aucun rituel lié à Chandra Grahan ne devrait être observé. Si l'Eclipse Lunaire est visible pendant la phase d'Umbral, alors seulement il devrait être considéré pour les activités religieuses. La plupart des calendriers hindous ne listent pas les éclipses de Penumbral. 

Si Chandra Grahan n'est pas visible dans votre ville mais qu'elle est visible dans une ville proche, vous ne devriez pas l'observer. Les précautions qui sont conseillées pendant Sutak devraient être prises seulement si Chandra Grahan est visible dans votre ville. Chandra Grahan est considéré même si la Lune n'est pas visible en raison du temps nuageux ou d'autres conditions météorologiques.

ÉCLIPSE LUNAIRE DU 31 JANVIER 2018 : JOUR DU TAÏ POOSAM

Chandra Grahan ou Eclipse Lunaire se produit 2-3 fois par an et est observé sur une journée de pleine lune (Purnima). Pendant ce phénomène, la terre entre la lune et le soleil. 

Seules certaines régions du monde sont touchées par ce phénomène. La règle est la suivante. Si l'éclipse affecte la région dans laquelle vous vivez, alors il est préférable de suivre les rituels recommandés par les Ecritures. 

Dans l'hindouisme, un Grahan est considéré comme néfaste et il y a plusieurs précautions que nous devrions suivre pour prévenir son effet néfaste. Voici quelques choses à faire et à ne pas faire pendant le Chandra Grahan :  

A ne pas faire : 

- Il est recommandé de jeûner toute la journée 

- Évitez de manger dehors et de manger pendant la période de Grahana 

- On ne devrait effectuer aucun travail de bon augure pendant le Grahana 

- Toute forme de prière et de toucher des idoles devrait être évitée 

- On devrait prendre un bain après que la Grahana soit terminée comme l'obscurité pendant l'éclipse symbolise les impuretés 

- Un Chandra Grahan est particulièrement nocif pour les femmes enceintes, même s'il n'y a aucune preuve scientifique pour soutenir cette 

Dos et ne pas faire pour les femmes enceintes 

- La précaution la plus importante est d'éviter de voir ou de regarder la Grahana 

- Évitez de couper des fruits, des légumes d'autres matériaux 

- Il est recommandé de réciter les données de Santana Gopala Mantram et Surya Stotras pour promouvoir la santé des femmes enceintes et de l'enfant à naître 

- Ils ne devraient pas dormir et doivent rester éveillés pendant le Grahan 

- Les femmes enceintes ne devraient pas être à jeun 

- Prendre une douche après le Grahana et manger de la nourriture fraîchement cuisinée



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2019 - 15:20 MÉDITATION POUR LES ENFANTS

Jeudi 9 Août 2018 - 18:35 KRISHNA SAUVE SES AMIS DU FEU




VOS MOMENTS UNIQUES !