Malbar.fr : N°1 de l'Hindouisme à l'Île de la Réunion

5 RÉVOLTES MALBARS CONTRE LE SYSTÈME ESCLAVAGISTE À LA RÉUNION €


En 1830 , La Réunion comptait 3102 engagés malbars (indiens), employés par les gros propriétaires de la colonie. Les indiens vivaient dans les mêmes conditions que les noirs esclaves. Les règles d'engagements prévues par l'arrêté du 3 juillet 1829, n'ont jamais été respecté par les propriétaires usiniers et terriens de l'île.Dès 1830 , de nombreuses plaintes sont déposées par les indiens concernant les mauvais traitements et le non paiement des salaires. Privés d'argent, ceux-ci sont réduis à la misère et s'adonnent à la mendicité, au maraudage sur les propriétés puis finissent dans le marronnage avec les cafres. La plupart des propriétaires Gro Blan ne considèrent pas les indiens, comme des hommes libres travailleurs. Plusieurs malbars de l'époque, étaient arrivés sur l'île avec l'esprit martial du Kalaripayat. Cette situation d'insoumission assumée donna lieu à de nombreuses révoltes.

En vous abonnent aux contenus de notre site internet, vous contribuer à son développement et au paiement de ces factures. Votre abonnement contribuera à nous aider et soutenir notre équipe rédactionnelle. Nous vous proposons trois abonnements : mensuel, trimestriel et annuel via Paypal. D'autres méthodes de paiement viendront s'ajouter au fur et à mesure. Pour tous problèmes techniques, nous vous invitons à nous écrire à contact@malbar.fr
5 RÉVOLTES MALBARS CONTRE LE SYSTÈME ESCLAVAGISTE À LA RÉUNION
Rédigé le Lundi 5 Mars 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.