Petit tour d’horizon de la beauté en Inde


Il y aurait tellement à dire sur la beauté en Inde. Aussi bien les hommes que les femmes portent une grande importance à l’hygiène et au bien être. Les hommes vont régulièrement chez le barbier et taillent leur moustache avec une extrême précision. Les femmes, avec leurs sarees multicolores complétés de multiples bijoux, leurs yeux intensifiés au khol et les mains décorées au henné sont extrêmement féminines.


Pour ce qui est du bien-être et des soins thérapeutiques, je consacrerai un peu plus tard un article à l’Ayurveda. En attendant, il faudra se contenter de quelques observations que j’ai pu faire durant ce séjour. Cela dit, l’ayurveda n’est jamais bien loin. Et de nombreux cosmétiques se retrouvent affublés de la mention « ayurveda ».
 
Maquillage

Contrairement à ce que nous avons pu voir ailleurs en Asie ou même en Amérique latine, les Indiennes accordent moins d’importance à leurs ongles qu’au maquillage du visage. Elles utilisent essentiellement kajal et rouge à lèvre. Le Kajal indien est né 3500 ans avant notre ère selon les principes de l’Ayurveda. Souvent présenté sous forme de bâton conique, il est composé de charbon. Il est anti-infectieux, il élimine les poussières en faisant pleurer l’oeil, et blanchit l’intérieur de l’oeil en atténuant les rougeurs.
Aussi n’est-il pas rare de le trouver sur les yeux des enfants.
Parmi les marques de maquillage, on trouve quelques marques indienne telles que Lakme. Mais on trouve aussi beaucoup Oriflame (marque suédoise), Revlon, M.A.C. (dans les grands magasins)…

Bindi

A la base lié au culte hindou, le bindi ou troisième oeil a acquis une vraie dimension esthétique.
Ce troisième œil, c’est celui de Shiva, l’œil de la conscience. Il souligne la dimension spirituelle de celui qui le porte.
Il existe de nombreuses variétés de bindi et donc de nombreuses significations.  Une article entier serait nécessaire pour en parler correctement. Alors concentrons-nous sur le plus répandu.
Le bindi rouge, de la pâte de kumkum (curcuma seché et citron vert), placé sur le front entre les deux yeux est le plus courant. Il est signe que ceux qui le portent viennent de faire leur prière. Le kumkum mis à la racine des cheveux des femmes indiquent qu’elles sont mariées.

Au 18e siècle, les riches indiennes ont fait du bindi un vrai bijou en le décorant de perles, de pierres précieuses, d’or. Et aujourd’hui, il existe des bindis de toutes les couleurs, de toutes les formes, à porter au gré de ses envies. Evidemment, celui-ci n’a plus rien de religieux. Et pour preuve, on voit régulièrement les stars américaines en arborer un fièrement (Katy Perry, Gwen Stefani, Miley Cirus, Selena Gomez, Anjelina Jolie…)

Henné

Si le vernis est très peu utilisé, leurs mains et leurs pieds sont souvent  décorés de henné. C’est une vraie institution là-bas. Cela a de multiples significations que je ne réciterai pas ici (mais ça se trouve facilement sur internet)
Pour les cheveux, en revanche,  ce sont surtout les hommes qui y ont recours. Si bien qu’il n’est pas rare de croiser des hommes aux cheveux ou à la barbe orange. Le henné sur cheveux blancs n’est pas forcément ce qu’il y a de plus réussi !
 Corps et cheveux

Il est assez facile de voir ce que les Indiens du « peuple » utilisent pour leur hygiène quotidienne, une bonne partie faisant leur toilette dans les rivières ou point d’eau à proximité de leur habitation. Contrairement à chez nous où il s’agit d’une affaire privée, ici c’est un moment sociabilisant de la journée.

Pour l’hydratation du corps et des cheveux, les femmes utilisent essentiellement l’huile de coco (Inde du Sud). Elle peut être home made. Sinon, il existe quelques marques dans le commerce telles que « Parachute » ou « Dabur » (propose huile de coco et huile d’amla). Dans le commerce, il faut toutefois se méfier de ce que l’on vend comme « huile », la plupart ayant principalement dans leur composition la paraffine liquide (pas méchante mais inutile). 

En Inde du Nord, pour les cheveux en tout cas, l’huile de coco est remplacée par l’huile d’Amla.
Petit tour d’horizon de la beauté en Inde

Les deux possèdent un fort pouvoir hydratant. Et si l’on utilise plus l’un que l’autre selon une région, c’est simplement que les cocotiers se trouvent davantage dans le sud, plus chaud, que le nord.
A noter que les marques internationales qui proposent des soins pour les cheveux.

Pour la toilette, c’est savon et basta. Il en existe une grande variété : aussi bien des marques internationales que nationales, au rang desquelles Lux, Lifebuoy, Medimix, Pears, Dettol…
Petit tour d’horizon de la beauté en Inde

Les soins visage

Les Indiennes du peuple utilisent assez peu de soins visages. L’huile pour le corps sert aussi pour le visage. Les plus riches, quant à elles, achètent leurs crèmes en pharmacie, en échoppes de rue ou en magasins spécialisés. Les soins de prédilections sont les gommages, les nettoyants purifiants et surtout les crèmes blanchissantes. Toutes les marques internationales sont représentées : Garnier, Pond’s, Olay, Fair&Lovely (très présente dans toute l’Asie), Neutrogena… Et parmi les marques indiennes : Biotique, Himalaya Herbals, Lotus Herbals. 
Petit tour d’horizon de la beauté en Inde

Là encore, les marques internationales s’adaptent au marché indien en proposant essentiellement les soins éclaircissant (par exemple Fair Miracle de Garnier) et en intégrant dans leur composition des ingrédient locaux tels que le neem ou l’amla.

Pour ma part, j’avais à ce moment besoin d’une crème pour le visage. Aussi ai-je regardé scrupuleusement la composition des crèmes proposées. Pas une n’avait de composition « safe ». Aussi ai-je dû me rabattre à l’acheter chez Good Earth, une boutique chic de déco d’intérieur. Cela dit, je suis très contente de ma crème made in India mais au nom bien français « Les Jardins d’Inde ».

Alors après, c’est différent dans les grandes villes où l’on voit beaucoup plus de personnes riches  et qui peuvent se permettre de payer 50€ une crème. On trouve alors de très jolies marques comme Forest essentials, une marque « luxurious ayurveda ».
 
Au pays des échantillons

Comme dans beaucoup de pays que nous avons traversés, la grande majorité de la population achète ses cosmétiques (aussi bien que la lessive) en unidose ou petit format.
Petit tour d’horizon de la beauté en Inde

Autres aspects en vrac : 

– On utilise davantage de deo spray que de deo à bille ou en stick. Il est même difficile de trouver d’en trouver.

– l’épilation au fil est surtout pratiquée pour les sourcils mais la cire est utilisée pour les zones plus larges. 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2019 - 15:27 HISTOIRE DU BHARATNATYAM, DANSE INDIENNE




VOS MOMENTS UNIQUES !