Malbar.fr : N°1 de l'Hindouisme à l'Île de la Réunion

ENTRE MARCHE SUR LE FEU, CAVADEE ET SACRIFICE : NOS TEMPLES AU XXÈME SIÈCLE



L’histoire des Temples Hindou commence par les « Malbars », réunionnais d’origine indienne. C’était des esclaves indiens parqués dans les camps et les usines sucrières. C’est vers 1860, que les « Malbars » ont imposés leurs religions. Ils érigèrent au fur et à mesure des petits temples appelés "koil". Petit à petit, ils développèrent une certaine liberté religieuse, qui leur permis de sortir des plantations sucrières. Une petite bourgeoisie indienne se forma lentement durant l’entre-deux-guerres. C’est ainsi, que les temples font maintenant partie du paysage de l’île. Retour en images pendant le XXème Siècle, une grande période marquée par nos ancêtres qui se sont battues pour garder et faire vivre notre religion. (Images : Temple du Colosse).


Après l’abolition de l’esclavage, en décembre 1848, les grands exploitants de l’île se tournent vers l’engagement, qui apporte un flux important de travailleurs venus d’Inde (essentiellement du Tamil Nadu, au Sud- Est du continent) pour continuer la prospérité de la « filière sucre ». C’est pour cela que nous retrouvons une grande communauté hindoue dans les zones géographiques de tradition sucrière, c'est-à-dire surtout le Nord-Est et le Sud-Ouest de l’île. L’Hindouisme est la deuxième religion à la Réunion, après la religion catholique.

TEMPLE DU COLOSSE (SAINT-ANDRE)

TEMPLE LA MARE (SAINTE-MARIE) 

TEMPLE COMMUNE PRIMAT (SAINT-DENIS) 

TEMPLE TI-BAZAR (SAINT-ANDRE) 

TEMPLE TERRE ROUGE (SAINT-PIERRE) 

TEMPLE DE GILLOT (SAINTE-MARIE)

TEMPLE RAVINE CREUSE (SAINT-ANDRE) 

TEMPLE PANDIANDY (BRAS-PANON) 

TEMPLE BOIS-ROUGE (SAINTE-SUZANNE) 

TEMPLE NARASSINGUA PEROUMAL (SAINT-PIERRE) 

A SUIVRE !!



Nouveau commentaire :

Règles communautaires Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.



Votre agenda sera prochainement disponible. Pour rappel, jusqu'au 02 juin 2020 il est strictement interdit les cérémonies religieuses qui découle d'une procession. Le nombre de personnes doit pas dépasser 10 au sein du lieu de culte.